En poursuivant votre navigation sur Alfordif.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer votre navigation sur le site.

ALFORDIF

"L'investissement formation"

Alfordif

Le Big Bang ?

Catégorie Actualité de la formation

Formation continue : ce qui va changer

Après près de 3 mois de négociation sur la nouvelle réforme, les Partenaires Sociaux ont remis leurs conclusions /préconisations au Gouvernement !

La Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, même si elle reprend certaines propositions des Organisations Syndicales, veut aller plus loin et simplifier l’accès à la formation.


Concrètement, quelles sont les nouveautés ?

Pour l'individu : plus de moyens, plus de choix

1 - Le Compte Personnel de Formation, jusqu'à présent comptabilisé en heures est désormais monétisé en Euros.
Ainsi les salariés verront-ils leur Compte Personnel de Formation crédité de 500 €/an sur une période de 10 ans, ce qui donne un budget disponible de 5 000 € hors abondement.

Les salariés peu ou pas qualifiés bénéficient quand à eux de droits majorés : 800 € par an pendant 10 ans soit 8 000 €.

Il est à noter que les salariés à temps partiel, bénéficient des même droits que s’ils travaillaient à temps plein, soit 500 € /an dans la limite de 10 ans.

Suppression des listes de formation éligibles.

Jusqu’ici pour être éligible au CPF, une formation devait déboucher sur une qualification/Certification et être inscrite sur des listes restrictives. Désormais, toute formation Certifiantes/Qualifiante sera éligible.
Vous êtes salarié ? Qu’attendez-vous pour utiliser votre CPF ?
Les salariés peu motivés par le CPF ? En effet, les formations concernant les Demandeurs d’Emploi constituent les 2/3 des formations suivies en CPF.

3.8 Millions de comptes ouverts au bout de deux ans,  pour une population active de presque 30 millions.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les français ne sont pas très motivés par le dispositif ! Ou insuffisamment informés !?

2 – Fin du Congé Individuel de Formation (CIF), remplacé par un CPF de Transition et donc fusion des contributions CIF-CPF

3- Accès à la formation facilité
La mise en place d’une application informatique mobile permettra en quelques clics de trouver la formation de son choix ainsi que l’Organisme de formation la dispensant.

Les Organismes de Formation et les formations qu’ils dispensent seront évalués par les stagiaires sur le principe d’un Trip Advisor (satisfaction, réussite aux examens, insertion…)

4- Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP), jusqu’ici de la compétence exclusive de Pôle Emploi, des Missions Locales et de l’ l’APEC sera renforcé. Un opérateur par Région aura la charge d’accompagner les salariés dans leurs projets : évaluation, orientation professionnelle, formations…

5- Les Demandeurs d’Emploi ne sont pas oubliés.
Des formations de remise à niveau des savoirs de bases (lecture, écritures, calculs) et numériques seront systématiquement proposés, de même que les éventuels parcours de formation seront adaptés aux besoins et motivation de chacun.

Pour l’entreprise :

1 – Les TPE-PME (- de 50 salariés) bénéficieront de moyens financiers supplémentaires grâce à une contribution mutualisée en provenances des Grandes Entreprises.

2- Une seule contribution : simplification des démarches administratives
Les contributions formation & apprentissage sont regroupées en une seule cotisation (1.23 % pour les entreprises de – de 11 salariés) et 1.68% pour les autres. Cette cotisation sera versée à l’URSSAF.

3- Le Plan de formation devient le « plan d’adaptation et de développement des compétences ».  Simplification là aussi avec la suppression des différentes catégories (adaptation au poste, développement des compétences, professionnalisation).

4- Plus de souplesse sur la notion d’action de formation : encouragement au développement de nouveaux modes de formation :
  • outils digitaux, Elearning, blended, classe virtuelle…
  • Fest (Formation En Situation de Travail)
  • Jeux pédagogiques
Fin de la sacro-sainte feuille de présence ?
NB : Bien évidemment il convient d’être prudent sur l’entrée en vigueur de ces mesures ! Une Loi doit être votée et les décrets d’application publiés avant officialisation définitive.

Leave a comment

You are commenting as guest.

 

ALFORDIF

Provence

Domaine de Tartay
350 chemin de Tartay
84140 Montfavet
Tél. 04 32 74 10 69

Ales

1292 chemin des Trépeaux
125 rue de l'Hostellerie
30100 Ales
Tél. 04 32 74 10 69

Ile de France

2 rue de Castiglione
75001 Paris
Tél. 01 53 45 27 50

Bourgogne

Le Richebourg
21700 Vosne Romanée
Tél. 04 32 74 10 69

Marseille

513 Avenue du Prado
13008 Marseille
Tél. 04 32 74 10 69

Montpellier

Parc le Millénaire
60 allée Wihelm Roentgen
34000 Montpellier
Tél. 04 32 74 10 69

Nîmes

Ville Active - Parc Acti +
125 rue de l'Hostellerie
30000 Nimes
Tél. 04 32 74 10 69

Perpignan

Espace Polygone
21 rue Etienne Bosco
66000 Perpignan
Tél. 04 32 74 10 69

Saint Etienne

Espace Polygone
10 Place Sadi Carnot
42000 Saint Etienne
Tél. 04 32 74 10 69

Valence

Espace Polygone
19 Rue Paul Henri Charles Spaak
26000 Valence
Tél. 04 32 74 10 69

Nous situer